Bretagne

Voyage en Cornouailles – De Bretagne, nous avons rapporté dans nos valises bien plus que des souvenirs, bien plus que des photos : des trésors !

Facebook
INSTAGRAM

De la Mer d’Iroise à la Côte de Cornouailles, le Finistère nous a comblés de ses merveilles.

Dans chaque port,celui du Guilvinec ou de Concarneau, nous croisons les marins pêcheurs en partance pour le grand large. Abhorrant des sourires chaleureux, ils nous font partager leur passion qu’avec un seul regard. Ce regard qui nous donne envie de monter à bord.
Lorsqu’ils reviennent, les navires se retrouvent bien seuls au port. Ils attendent sagement un nouveau départ et se refont une beauté en longeant les quais.

Ballade au Yaudet
Eté 2012 : ballade au Yaudet, côtes d’Armor, Bretagne. Promenade dans l’embouchure du Léguer, un soir d’été avec une lumière exceptionnelle.

Alors nous repartons pour quelques visites culturelles en nous recueillant dans la cathédrale Saint Corentin, à Quimper. La beauté du lieu et l’essence spirituelle qui en émanent nous envahissent.

 

Le manoir de Kérazan nous plonge dans un monde somptueux en nous laissant profiter d’un spectacle à couper le souffle, dès la nuit tombée.

 

De Pont l’Abbé, nous repartons avec l’envie d’habiter un pont au-dessus d’un étang calme.
De Locronan, la volonté de revivre au Moyen-Age. D’habiter ces maisons de pierres desquelles pourrait surgir à chaque instant son hôte coiffée de son inséparable bigoudène, laissant s’échapper quelque odeur de crêpes ou de Kouign-amann.
Ce même esprit si cher aux artistes, nous conduit à Pont Aven, la cité des peintres, la cité aux moulins… où nous découvrons l’âme d’un village pittoresque au détour de chaque rue.

 

 

Photos du port du Guilvinec

Enfin, pour reprendre un peu notre souffle, nous décidons de terminer par Loctudy, la pointe de la Torche ainsi que, bien sûr l’incontournable Pointe du Raz.
Et là… nous retrouvons notre liberté. Perdus dans la lande, le vent souffle dans nos visages, permettant à toutes nos pensées de s’évanouir. Un vent magique, violent et salvateur à la fois nous étreint de tous côtés.
Avec une vue imprenable: l’Océan. Une folle envie nous surprend: celle de le rejoindre. Plonger dans ce vaste univers bleu qui nous appelle par ses vagues fouettant la roche et cette senteur d’iode enivrante.

 

De Bretagne, à chaque escapade nous ramenons l’âme de notre Histoire, de la préhistoire, présente dans les Terres mais aussi l’âme d’une région où il fait bon revivre.
Une région fidèle à ses sablés: dur de l’extérieur, qui s’effrite quand on le mange et laisse un souvenir doux et sucré.

Bretagne 2011

Le Yaudet


 

Laisser un commentaire