La photographie, c’est génétique ?

pict0195Une fois n’est pas coutume, voici une image qui ne m’appartient pas, enfin, pas directement !

Cette photo a été prise par mon père, probablement au début des années 1970… Francine, la voisine lui servait régulièrement de modèle dans le petit village de Lohuëc dans les Côtes d’Armor, ou encore, les « Côtes du Nord » de l’époque. C’est de la « street photography » en quelques sortes !

C’est en travaillant sur le projet, exaltant s’il en est, de la « Boîte à mémoire » pour le site Kipstory.com que je redécouvre quelques petits trésors cachés dans de vielles boîtes : c’est ça l’esprit « Kipstory ». La restauration de souvenirs divers, dont les négatifs qui font partie partie des prestations qui y sont proposées, je découvre combien il est plaisant de faire revivre ces souvenirs, et surtout, les faire passer à la postérité.

Je me surprends également à penser que ma passion pour la photographie n’est pas arrivée au hasard. Bercé tout petit par l’odeur des films en cours de développement dans la chambre noire, il y a fort à parier que ma mémoire a été imprégnée de ces ambiances, tout comme le papier sensible a été imprimé de ces images d’antan…

Et au passage, le goût des tartines au beurre demi-sel du Paysan Breton me revient à l’esprit. Sur la table, il y en avait toujours ! Je crois que j’ai traversé cette route un nombre de fois de nature à dégrader définitivement mon taux de cholestérol… Et comment résister au « pain plié », enrobé dans le tissu vichy, le couteau prêt à tartiner et la cafetière toujours pleine de café juste à côté. Ce beurre fondant, ce pain craquant, ce café, même s’il était tiède, m’ont marqué à jamais.

This entry was posted in Street photography.
    Facebook
    Facebook

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

*
*